Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de charisma45

Le blog de charisma45

Présentation de nos divers voyages en camping-car

Publié le par charisma45

Dans un premier temps nous prenons la piste qui nous emmène Fierzé......au pas!!!

Le couple d'italien, très sympa fait route avec nous. Nous nous arrêtons à Fierzé pour faire quelques courses, légumes, pain. Tout ce que nous voyons comme viande pour l'instant est congelé. Compte tenu de la fréquence des coupures de courant, nous nous abstenons.

Bajram Curi (Albanie en camping-car)
Bajram Curi (Albanie en camping-car)
Bajram Curi (Albanie en camping-car)
Bajram Curi (Albanie en camping-car)
Bajram Curi (Albanie en camping-car)
Bajram Curi (Albanie en camping-car)
Bajram Curi (Albanie en camping-car)
Bajram Curi (Albanie en camping-car)
Bajram Curi (Albanie en camping-car)

Bajram Curi (Albanie en camping-car)

Nous prenons la route de Bajram Curri et nous arrêtons pour déjeuner à l'entrée d'une carrière face à la Valbonna ou des jeunes se baignent. Après le déjeuner, nous montons jusqu'à Bajram Curri, nous visitons le cimetière à droite avant la ville. Nous sommes étonnés du jeune âge des hommes enterrés ici.
Un petit tour dans Bajram Curri et nous repartons vers Fierzé. Nous ne pouvons pas risquer la route de Valbonna avec nos CC. Là j'envie le pick-up 4X4 avec cellule. Les Albanais ont des "gendarmes couchés" assez spéciaux. Ils tendent à l'entrée et à la sortie des villages, un gros cordage utilisé pour amarrer les bateaux en travers de la route; efficace!!!

Nous traversons Fierzé à nouveau et prenons la route de Tirana. Belle route toute neuve mais étroite.  

D'après la carte il y a 35 kms pour rejoindre la route de Kukès-Tirana. Passé le barrage qui forme le lac de Fierzé, la route commence à monter. Les pentes annoncées sont de 10%. Pas d'inquiétude les bus passent mais sujets au vertige s'abstenir; impressionnant, paysages magnifiques.
Malheureusement l'orage arrive. Une bonne averse. Des éboulis sur la route. Des virages, des virages... Je fais attention à éviter les pierres mais il faut qu'un morceau de granit vienne se coincer dans le jumelage gauche. Et nous voila bloqué à 1200m d'altitude, il pleut et il est presque 19 heures. Pas de panique, on respire un grand coup et je me jette sous le camion avec la rallonge du cric et un marteau afin d'extraire la pierre. Rien à faire. Je dégonfle la roue extérieure mais cela ne suffit pas. Ce serait si simple de mettre le cric, de desserrer la roue et d'enlever la pierre! oui mais voila, je ne sais pas ou il faut mettre le cric. En rentrant je vais chez MAN prendre un  cours. En attendant nous sommes toujours coincé. 

 Mezi (Albanie en camping-car)

Mezi (Albanie en camping-car)

Un Albanais passe avec une mercedès. Il nous demande si nous voulons de l'aide; nous le remercions, nous sommes déjà quatre. Mais dans les 10 minutes suivantes, j'ai un instant l'impression que toute l'Albanie arrive. Ce sont d'abord 2 hommes qui essaient en coinçant une barre en ferraille entre la pierre et la route et en faisant avancer puis reculer le camion  le camion; pas plus de résultat. Arrive un fourgon avec 4 hommes dont un policier. Le plus petit se glisse sous le camion avec la rallonge du cric et le marteau. Cela doit être un tailleur de pierre, un déluge de coup de marteau, on pourrait croire le bruit d'un FM et la pierre explose. Il a fait en 5 minutes ce que nous essayons de faire depuis 1 heure. 

Mezi (Albanie en camping-car)

Mezi (Albanie en camping-car)

La nuit arrive, le chauffeur du fourgon a un petit bar sur la route à quelques kms. Il dit que nous pouvons passer la nuit devant le bar. Nous rangeons le matériel et partons le rejoindre. Lorsque nous arrivons, il avait fait de la place pour les 4CC. Une petite maison de pierre avec une petite cahute, sous celle-ci une table et les hommes venus nous aider sont boivent un petit coup. A notre arrivée, ils se lèvent et nous laissent la place malgré nos protestations. Tournée générale; je dois bien cela. A la tombée de la nuit tout le monde s'en va. 21h repas chacun chez soi, impossible de sortir les tables et les chaises sur le bord de la route.

Mezi (Albanie en camping-car)
Mezi (Albanie en camping-car)Mezi (Albanie en camping-car)
Mezi (Albanie en camping-car)

Mezi (Albanie en camping-car)

Café GUREGI à Mézi

minasameta@hotmail.com

 

Km au compteur: 2312     Moyenne générale: 54,2 km/h  

 Conso moyenne: 18,2l/100 

 

Vendredi 07 août  départ 08 heures

Nous voulons rejoindre Shengin. Il nous faudra 4 heures pour rejoindre la route de Skoder-Lezhè. Bien que la route soit belle, nous ne pouvons rouler vite, il n'y a que des virages. Les paysages sont superbes. Avant d'arriver à Qyrsac, il y a une vue fantastique à droite sur Skoder et le lac ( pas de photo, mauvaise organisation). Nous nous arrêtons sur le bord de la nationale pour déjeuner puis direction Shengin.

Shengin (Albanie en camping-car)
Shengin (Albanie en camping-car)Shengin (Albanie en camping-car)

Shengin (Albanie en camping-car)

La route est bonne, mais l'accès à la plage n'est pas très aisé. Piste pas longue mais avec des trous énormes et comme les Albanais arrosent tout le temps pour plaquer la poussière au sol les trous sont remplis d'eau. 

Une grande pinède avec une jolie plage; Ce qui gâche tout encore une fois c'est la saleté; Il y a pourtant des poubelles mais les gens laissent leurs déchets sur la plage.

Shengin (Albanie en camping-car)

Shengin (Albanie en camping-car)

Les blockhaus sont partout.


 Nous rejoignons Durrës. Sur la quatre voix, c'est le folklore; chacun fait ce qu'il lui plaît: camions arrêtés sur la voie d'accès, piétons qui traversent, voitures à cheval, il y en a même un qui s'arrête sur la file de droite pour répondre au téléphone. Des contrôles de vitesse, il y en a, mais j'ai l'impression que les policiers tournent la tête lorsqu'une voiture roule trop vite; à moins qu'ils ne sachent pas se servir des jumelles.

 

Petit arrêt à Durrës. Nous remontons la grande avenue qui longe la plage et faisons un petit tour sur la plage.  Immense plage de sable couverte de parasol. Nous ne voyons même pas la mer. Avant de repartir nous achetons des poulets pour le repas du soir. Dans Durrës comme dans beaucoup d'autres endroits, attention aux plaques d'égout manquantes.

Kavajé (Albanie en camping-car)

Kavajé (Albanie en camping-car)

Nous rejoignons la plage de golem à Kavajé.

Arrêt 20 heures


Kms au compteur: 2541     Moyenne générale: 51 km/h

  Conso moyenne: 18,3l/100

 

Là aussi une immense plage de sable fin mais sale, sale, et les odeurs!!!!!! Il faudra s'en contenter, nous ne voulons pas chercher de bivouac de nuit. Nous nous installons au centre des camping-car pour dîner. Le patron du restaurant, derrière, arrose le tour des camping-car, sympa? Sa fille veut visiter le concorde. Nous décidons de rester jusqu'à demain midi pour aller déjeuner chez lui. Après le repas nous faisons un petit tour en ville. Une grande avenue non goudronnée avec des trous remplis d'eau, un égout à ciel ouvert et à côté de cela des hôtels ultra-moderne, bars avec piscine, du luxe, de la musique un peu partout; cela pourrait ressembler à une station balnéaire de chez nous. Je reviendrai demain faire des photos.

De Fierzé à Kavajé (Albanie en camping-car)

Samedi 09 août 

Je vais faire des photos et je suis l'égout par curiosité. Évidemment comme je le pensais, il débouche en plein milieu de la plage et les gens se baignent de chaque coté. Il y a sur la plage un vieux Mercédès; Il semblerait que des gosses dorment à l'intérieur. A midi, comme convenu, nous allons déjeuner au petit resto, le patron est sympa, ces poissons aussi (8€ par personne avec 2 bouteilles d'un bon petit vin blanc).

 

Retour accueil          Retour (Nos voyages en camping-car)           De Kavajé à Bérat

Publié dans : #Albanie en camping-car, #Voyages en camping-car

Commenter cet article

U

Bonjour

Je suis originaire de Fierze et je vois que vous y etes aller, j'aimerai bien y aller peut on en parler

en plus vous etes du 45?


Répondre
J
Formidable compte-rendu de votre périple !
Effectivement deux mondes se cottoient:C'est flagrant sur les diaporamas !
Pour ces grands voyages il vaut mieux être à plusieurs équipages,surtout dans les galères comme avec la pierre coinçée !
Les gens sont hyper sympathiques !
Merci pour la communauté.
Bises à vous deux. Jetelle.
Répondre

Nous contacter

Pour nous contacter utiliser le formulaire de contact ci-dessous en bas de l'onglet PAGES

Hébergé par Overblog