Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de charisma45

Le blog de charisma45

Présentation de nos divers voyages en camping-car

Publié le par charisma45
El Calafate (Argentine en camping-car)

Mercredi 07 décembre 2016 (suite)
Le poste argentin est séparé de 10 km du poste Chilien. De la piste, mais les Chiliens sont en train de construire une route sur le côté. Nous passons un peu plus de temps au poste Argentin mais dans l’ensemble cela a été relativement rapide. Quelques kms de piste avant de rejoindre la route mythique argentine, la nationale 40.

Rn40, Argentine en camping-carRn40, Argentine en camping-car
Rn40, Argentine en camping-car

Rn40, Argentine en camping-car

Les paysages traversés par la nationale 40 dans cette partie de l’Argentine n’ont rien d’attrayant, nous espérons que cela sera plus joli plus haut.

Nous arrivons à La Espéranza peu avant 17h00 et là : surprise !!! Nous pensions trouver une petite ville ; La Espéranza, juste un triangle formé par deux routes principales, la 40 et la 5. Au milieu : une station service Ypf avec Wifi mais pas d’Euro10, un hôtel restaurant et 3 maisons. Heureusement que j’ai 40l de gasoil en jerrican car sans cela j’aurai encore été obligé de mettre du gasoil classique. Nous stationnons à côté de Big Grasshopper (grosse sauterelle), Cornélia et Werner se sont aussi arrêtés ici.

Donc pas de commerce pour faire les courses et le frigo est vide. Nous achetons des empanadas à la station, avec une petite salade d’endive ; très bon !!.

 

Rn40, Argentine en camping-car
Rn40, Argentine en camping-carRn40, Argentine en camping-car

Rn40, Argentine en camping-car

Jeudi 08 décembre 2016

Le beau temps est toujours là et on peut enfin réellement parler de chaleur, pas un souffle de vent. Est-ce la réalité ou est-ce que la station-service est totalement abritée ? Nous reprenons la route vers 11h00, après avoir envoyé quelques mails. On arrive décidément pas à décoller plus tôt mais Dominique n’arrête pas de répéter que nous avons le temps (en plus, elle a raison). Les paysages sont toujours aussi moches.!

Rn40, Argentine en camping-car
Rn40, Argentine en camping-carRn40, Argentine en camping-car

Rn40, Argentine en camping-car

Nous nous arrêtons au Mirador El Monito et là c’est déjà plus joli. Les photos ne reflètent malheureusement pas ce que nous voyons. La vue sur le lac Argentino, avec ses eaux turquoises est magnifique.

Rn40, Argentine en camping-car
Rn40, Argentine en camping-carRn40, Argentine en camping-car

Rn40, Argentine en camping-car

Le vent est de retour et il faut tenir le camion dans les endroits dégagés. Nous arrivons à El Calafate peu avant 13h00 et allons nous stationner tout de suite près du super-marché. Big grasshopper est là aussi. Nous déjeunons avant d’aller faire nos courses et le plein de gasoil. Puis nous allons nous installer au « camping El Ovejero ». Enfin un camping qui peut répondre au nom de camping. Des installations propres et entretenues. Un cadre agréable à 5 mn à pieds du centre-ville. Restaurant, Wifi à l’accueil, électricité et le prix est en rapport avec le service rendu, 300 Ars/nuit. Il est surtout destiner aux campeurs mais il y a un parking pouvant recevoir une quinzaine de camping-car. La grosse sauterelle est déjà là.

El Calafate (Argentine en camping-car)

Nous rejoignons Cornélia et Werner, à la terrasse du restaurant, avec qui nous buvons une bonne bouteille de Chardonnay de Mendoza. Arrivent André et Martine. Ils reviennent du Périto Moréno. Nous faisons donc le plein d’informations autour d’une autre bouteille. Oh la la, cela va être dur. Un mouton cuit au feu de bois dans le restaurant.

El Calafate (Argentine en camping-car)El Calafate (Argentine en camping-car)

André et Martine nous quittent. Ils veulent avancer vers El Chalten. Nous nous installons au restaurant pour goûter ce cordéro de Patagonie. Excellent ; et les desserts aussi, d'ailleurs!!

Vendredi 09 décembre 2016

Beau temps mais il nous faut renouer avec ce vent glacial et c’est vraiment ce que nous avons le plus de mal à supporter.

Hier j’ai contacté Vbair en Allemagne par mail pour savoir s’il leur était possible d’expédier des amortisseurs pneumatiques en Argentine et j’ai reçu un mail du représentant Vbair France me demandant de lui expédier des photos des amortisseurs. Ma première mission ce matin est donc de me glisser sous le camion pour prendre des photos des 2 poumons et de lui expédier par mail. Dans la demi-heure qui suit, j’ai sa réponse. Cela ne serait pas du matériel de chez eux. Il me dit de contacter Dangel, car il s’agit certainement de renforts de suspension faisant parti de la transformation 4X4. Là cela devient inquiétant car sur les manomètres de pression et sur le compresseur il est indiqué Vbair et je ne vois rien sur le certificat de transformation Dangel qui parle de suspension renforcée.Un petit café et nous allons faire un tour en ville.  Nous déposons notre linge sale à la lavandéria et il nous faut maintenant des espèces, nous n’avons plus un rond sur nous.

El Calafate, (Argentine en camping-car)El Calafate, (Argentine en camping-car)
El Calafate, (Argentine en camping-car)El Calafate, (Argentine en camping-car)El Calafate, (Argentine en camping-car)
El Calafate, (Argentine en camping-car)El Calafate, (Argentine en camping-car)
El Calafate, (Argentine en camping-car)El Calafate, (Argentine en camping-car)El Calafate, (Argentine en camping-car)

El Calafate, (Argentine en camping-car)

El Calafate, une grande artère avec d’immenses arbres, des magasins haut de gamme, des agences de tourismes et des boutiques souvenirs. La vraie ville pour touristes comme il y en a beaucoup chez nous. Mais c’est très agréable, avec le soleil, de flâner dans cette ville.

Nous étions allés hier à la Banco de Patagonia mais les DAB étaient vides. Nous essayons la Banco de Santander, idem et de plus la banque semble fermée. Un vendredi, étrange ! Nous retournons à la banco de Patagonia. Distributeur toujours vide et la banque fermée. Nous apprenons par un couple de français que jeudi c’était férié et qu’ici, comme chez nous, les banques font le pont. Nous tentons notre chance à la Banco de la Nacion où nous rencontrons une jeune française, qui vient de réussir à retirer de l’argent. Apparemment le Dab ne veut pas des cartes visa mais par contre nous pouvons retirer avec la Mastercard, Ars2000 maxi. D’où l’intérêt d’avoir les deux cartes.

El Calafate, (Argentine en camping-car)El Calafate, (Argentine en camping-car)

El Calafate, (Argentine en camping-car)

Nous nous rendons à l’administration du « Parque Nacional Los Glaciares » afin de récupérer la carte et continuons notre petit tour en ville. A notre retour, j’envoie un mail chez Dangel mais il est 17h00 en France, je n’aurai donc pas de réponse avant lundi.

Après déjeuner je vais trouver un mécano conseillé sur IOverlander. Il me confirme que je ne pourrais pas faire réparer ici. Il faut aller dans une ville plus importante, Rio Gallegos, peut-être. Oui peut-être, c’est bien là le problème, je ne vais pas faire 600 kms aller-retour sans être certain de pouvoir faire réparer, d’autant plus que le représentant Vbair, comme le mécano de Puerto Natalès disent que je peux rouler comme ça si je ne roule pas vite. Vu l’état des routes et des pistes, il est difficile de rouler vite. Le problème est le confort et la peur de casser quelque chose au niveau du chassis.

Nous allons ensuite nous offrir un petit gâteau dans un salon de thé aussi répertorié sur Ioverlander. Les gâteaux y sont fameux. Nous allons ensuite récupérer notre linge et encore une journée intendance bien remplie.

 

        Retour accueil            Périto Moréno          Tranquiloubilou aux Amériques

Uruguay - Argentine - Chili - Bolivie - Paraguay - Brésil 

Publié dans : #Voyages en camping-car, #Amérique du sud en camping-car, #Amériques en camping-car, #Amérique latine en camping-car, #Argentine en camping-car

Commenter cet article

Jo et Sylvie 11/12/2016 18:57

Bonjour,
Pas cool cette histoire de boudin. En même temps, vous ne devez pas être chargés comme des boeufs dans le CC alors oui pourquoi ne pas rouler 'tranquilou' comme si vous n'aviez pas de suspension pneumatique quitte à voir un garage quand vous serez dans une grande ville. Bon courage et bonne découverte du périto Moreno.

charisma45 11/12/2016 19:05

Bonjour à vous deux.
C' était mon idée première, seulement Santiago, c' est encore loin et je veux absolument descendre la carretera australe jusqu'à Caleta Tortel. Cela va donc être très inconfortable. Préparez bien votre camion. Nosu avons encore rencontré des gens qui ont des problèmes avec des véhicules récents. Je ne comprends pas car ils ont aussi ici des véhicules modernes. Les moteurs à l'intérieur le seraient-il moins.
Cordialement
Philippe

Nous contacter

Pour nous contacter utiliser le formulaire de contact ci-dessous en bas de l'onglet PAGES

Hébergé par Overblog