Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de charisma45

Le blog de charisma45

Présentation de nos divers voyages en camping-car

Publié le par charisma45
Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)

Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)

Samedi 22 avril 2017

Ce matin, nous quittons  le camping sous la grisaille. Au revoir à Alberto et nous filons chez un mécano pour faire changer le filtre à gasoil.

  • El dueno no esta acqui, espérar.

Cela revient souvent en Amérique du sud.  Un bon quart d’heure se passe et le patron arrive enfin. Il envoie un ouvrier pour faire le travail. Une petite demi-heure et tout fonctionne parfaitement.

Il est presque midi et le soleil fait quelques apparitions.

Il y a plutôt intérêt à avoir un GPS avec des cartes à jour ici. Nulle part sauf à la sortie de la ville ne sont indiquées les directions.

Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)
Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)

Ruta 6 Sucre-Tarabuco (Bolivie en camping-car)

Jolie route goudronnée ; Il reste 57 kms pour arriver à Tarabuco.

En chemin Dominique dit :

  • Cela sent l’essence
  • D’abord ce n’est pas de l’essence mais du gasoil et je ne sens rien.
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)

Tarabuco (Bolivie en camping-car)

Nous arrivons sur la place centrale de Tarabuco et nous demandons si nous pouvons stationner ici pour la nuit. Le gasoil coule sous le camping-car. J’ai bien vérifié avant de partir qu’il n’y avait pas de fuite au niveau de la fixation du filtre mais je n’ai pas vérifié au niveau du bouchon. Je n’arrête pourtant pas de dire qu’il ne faut faire confiance à personne mais le mécano n’arrêtait pas de dire, Bueno avec le pouce en l’air. J’ai beau serrer le bouchon, cela fuit toujours.  Je demande à un jeune passant s’il y a un mécano à Tarabuco. Evidemment il me répond que non et il se jette sur Tranquiloubilou. Lui non plus n’arrive pas à resserrer le bouchon. Je rajoute le joint d’un autre filtre que j’ai en stock. Il est plus petit et a du mal à rentrer sur le filetage du bouchon. Cela fonctionne, plus de fuite. Reste à espérer que cela tienne le coup.

Nous déjeunons tranquillement.  En arrivant j’avais repéré une boutique où l’on apercevait des machines à coudre. J’y fait un saut. Je voudrais faire réparer mon sac de voyage. Fermé. A un coin de la place je trouve un magasin de vêtement. Un homme est derrière une machine à coudre. Je lui demande s’il peut réparer.

  • No problèmo, una hora

Du coup je file au camion chercher le sac que nous avions acheté à Buenos Aires et dont une des fermetures n’a tenu que quelques jours. Tout ce qu’on achète maintenant est de la merde, même si l’on y met le prix.

Je réussi à ré-enfiler le curseur et je retourne chez le tailleur. Il est en train de réparer le premier sac. Je lui montre le deuxième.

  • No problèmo

Il termine le premier sac et coud une petite pièce de tissu pour arrêter la fermeture à glissière afin que le curseur ne puisse plus sortir. Bs15. Il s’est fait c…r pendant une demi-heure à tourner des sacs sous le pied de couture de la machine, les couturières savent de quoi je parle, pour 2.10€. En France, on m’aurait dit de changer la sangle pour l’un et la fermeture pour l’autre ou bien encore tout simplement de changer de sac.

Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)

Tarabuco (Bolivie en camping-car)

Nous allons nous installer près de l’ancienne gare à l’entrée de la ville et nous finissons la journée en lecture et Rummy.

​​​​​​​

Dimanche 23 avril 2017

Petit déjeuner tranquille en attendant de pouvoir aller au marché. A droite du camping-car le ciel est gris. A gauche on aperçoit le soleil. Espérons qu’il prenne le dessus.

Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)

Tarabuco (Bolivie en camping-car)

La vente de bêtes se fait juste à côté de notre stationnement. 9h00 la brume recouvre tout le village et cela caille. Nous ne partons au marché qu’à 10h30 et bien couvert. 

Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)

Tarabuco (Bolivie en camping-car)

La grandeur de ce marché est impressionnante et l’on y trouve de tout. Légumes, fruits, viande, électronique, bazar, et évidemment artisanat local mais on ne sait pas d’où cela vient. Un poncho à Tarabuco, 1000 bolivianos alors que nous avons acheté le même produit en alpaga, étiqueté dans une boutique de Sucré, pour 400 bolivianos. Cela confirme évidemment ce qu'on lit sur beaucoup de forums. Ce marché est surtout intéressant à voir car beaucoup de boliviens et boliviennes sont en costume traditionnel et l’on peut voir les costumes spécifiques des habitants de Tarabuco qui nous ont été présentés lors de notre visite de la « casa de la libertad ». Mais certainement pas pour y faire des affaires. Par contre nous n' avons pas osé photographier les locaux avec leur costume traditionnel.

Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)
Tarabuco  (Bolivie en camping-car)

Tarabuco (Bolivie en camping-car)

En fin de matinée le ciel est totalement dégagé et le soleil réchauffe un petit peu le village. Nous allons déjeuner dans un petit restaurant, « Pukari Wasi ». Nous prenons l’Almuerzo, le plat du jour, on n’a pas le choix et heureusement car le service est long. Nous commandons un verre de vin, marqué à la carte et évidemment il n’y a pas de vin. C’est très bon. Malheureusement le service est assuré par des enfants. Même s’il est bien fait, ce n’est pas à des petits bouts de choux de 10 ans de faire le service dans un restaurant. Autre inconvénient, tous les colporteurs du village viennent vous casser les pieds (pour rester poli) à table, pour vous vendre leurs bracelets ou autres breloques.

Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)
Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)

Ruta 5 Tarabuco-Sucre (Bolivie en camping-car)

 

    Nous quittons Tarabuco peu avant 16h00. Direction Potosi. Avant de prendre la piste de 8kms qui relie la Ruta 6 à la Ruta 5 et qui évite de retourner à Sucré, je m’arrête vérifier le filtre à gasoil. Et je fait bien car cela fuit. Léger mais cela fuit. Direction Sucre et nous stationnons devant le garage pour la nuit.

     

           Retour accueil                                                                            Potosi 

                                                                              Tranquiloubilou aux Amériques

    Publié dans : #Voyages en camping-car, #Amérique du sud en camping-car, #Amériques en camping-car, #Amérique latine en camping-car, #Bolivie en camping-car

    Commenter cet article

    Gilbert GMOT 03/05/2017 14:34

    en espérant que la fuite sera jugulée définitivement ... bonne route et merci pour les images

    Nous contacter

    leblogdecharisma45@charisma45.com

    Hébergé par Overblog