Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de charisma45

Le blog de charisma45

Présentation de nos divers voyages en camping-car

Publié le par charisma45
Casablanca (Maroc au Camping-car)

Mardi 15 janvier 2019

 

Temps superbe mais comme tous les matins, la chaleur est fraîche, je dirais même plus; fraîche.

Je sors du camping à 9 heures et je rejoins l’autoroute. J’ai eu un aperçu, hier de la conduite en ville, il n’est donc pas question de passer par la nationale 1. Pour visiter Casablanca j’appliquerai le même principe et je prends donc la direction de Mohammédia.

Maroc en camping-carMaroc en camping-car
Maroc en camping-car
Maroc en camping-carMaroc en camping-car

Maroc en camping-car

Le réseau autoroutier est plus que correct avec de jolies architectures et des aires de services relativement bien entretenues. Certains panneaux sont toutefois indéchiffrables.

Maroc en camping-carMaroc en camping-carMaroc en camping-car

Maroc en camping-car

Je m’installe au camping « L’océan bleu » à El Mansouria. Très agréable, pensé et aménagé pour les camping-cars. Il y en a un paquet d’ailleurs. Il est 11h30, j’ai juste le temps d’aller lancer une machine à laver..............

El Mansouria (Maroc en camping-car)
El Mansouria (Maroc en camping-car)El Mansouria (Maroc en camping-car)
El Mansouria (Maroc en camping-car)

El Mansouria (Maroc en camping-car)

..................et je file déjeuner au petit restaurant juste entre le camping et la plage.

Maroc en camping-car

Maroc en camping-car

Tajine kefta sur fond d’océan, thé à la menthe sous le soleil; le pieds quoi!!!

El Mansouria (Maroc en camping-car)
El Mansouria (Maroc en camping-car)
El Mansouria (Maroc en camping-car)
El Mansouria (Maroc en camping-car)
El Mansouria (Maroc en camping-car)
El Mansouria (Maroc en camping-car)
El Mansouria (Maroc en camping-car)

El Mansouria (Maroc en camping-car)

Promenade sur la plage. El Mansouria est une station balnéaire en construction. Beaucoup de petits immeubles face à l’océan. 

Le linge en plein soleil est sec en 1h30. Après-midi communications avec la famille et mise à jour du blog.

 

Mercredi 16 janvier 2017

 

A 9 heures je suis sur le boulevard en direction de Mohammédia avec l’espoir de trouver un taxi. 5 mn de marche et encore une vieille Mercédès s’arrête. Il reste une place et il ne faut que très peu de temps pour arriver à la gare. Pas de chance, je viens de louper le train et le prochain est dans une heure. Je reprends un taxi pour aller au départ des grands taxi. J’aurai mieux fait d’y aller directement mais je voulais éviter de renouveler l’expérience. Une petite guérite ou je peux payer ma place, 15 Mad, et l’on me dirige vers un taxi en partance pour Casablanca. Encore une vieille 240D et me voilà assis entre un couple et une grosse dame. Va-t-elle réussir à fermer la porte ? Le rabatteur vient à sa rescousse. Je suis complètement écrasé. Au premier carrefour un autre taxi grille le stop et notre taxi est obligé de faire un écart en pilant et se retrouve coincé contre le trottoir. La Mercédès, dont le silencieux est certainement percé, rugit et en un rien de temps elle a rattrapé le taxi désobligeant, le double par la droite et le stoppe au milieu de la route. Le chauffeur descend et çà s’engueule. Je ne sais pas ce qu’ils se disent mais je ne pense pas que cela soit des gentillesses. On finit par repartir mais au feu suivant, rebelote le chauffeur descend et ça hurle pendant au moins 5 mn. Un concert de klaxon vient à bout de l’altercation et enfin on reprend notre trajet. Même style de conduite que le taxi de Rabat à Kénitra et la voiture est dans le même état. Pas de mano en état de marche, pas de compteur de vitesse, un fil de fer en guise de poignée de porte. Il y a pourtant des contrôles techniques au Maroc. A se demander si les taxis y sont soumis?

Enfin j’arrive au centre de Casablanca alors que le train n’est pas encore parti de Mohammédia. Il me reste à prendre un petit taxi pour arriver à rallier........

Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)

Casablanca (Maroc en camping-car)

Casablanca (Maroc en camping-car)Casablanca (Maroc en camping-car)Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)Casablanca (Maroc en camping-car)Casablanca (Maroc en camping-car)

Casablanca (Maroc en camping-car)

Je reprends un petit taxi pour aller voir le quartier Habous.

Un village dans la ville. L’endroit est superbe et c’est bien dommage que les voitures aient le droit d’entrer dans cette enceinte.

Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)Casablanca (Maroc en camping-car)

Casablanca (Maroc en camping-car)

Je découvre parmi tous les souk où les commerçants et artisans exposent leur marchandise, un souk uniquement consacré aux olives. J’achète un peu d’olives vertes piquantes et un peu d’olives noires aux herbes. Un délice ! Avec un petit pastis bien frais ce sera extra.

Casablanca (Maroc en camping-car)Casablanca (Maroc en camping-car)

Casablanca (Maroc en camping-car)

Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)

Casablanca (Maroc en camping-car)

Casablanca, c’est la ville ! Cela ne me branche pas trop et je prends le chemin du retour. Je passe devant le palais royal, un flic, un militaire tous les 10m et photos interdites. Sur mon chemin un carrefour market où je peux racheter du café. Une société générale ouverte. Je peux donc effectuer mon premier retrait à un distributeur. A l’étranger cela a toujours été une hantise pour moi et j’utilise toujours un distributeur d’une agence bancaire ouverte.

Casablanca (Maroc au Camping-car)

Un café moderne sert un plat du jour, Rfissa. Le genre de café-restaurant qui reçoit, le midi, les employés et cadres des sociétés voisines. Il faut bien découvrir, je tente le plat du jour. C’est très bon mais ce serait encore meilleur avec un petit rosé bien frais. Je me contente du thé à la menthe, c’est pas mal non plus.

Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)
Casablanca (Maroc en camping-car)

Casablanca (Maroc en camping-car)

Je file à la ‘’gare voyageurs’’ de Casablanca et j’arrive juste pour monter dans le train. Impeccable ! 17 mn pour rejoindre Mohammédia et je trouve de suite un taxi pour me ramener au camping. Cette fois-ci tout s’est bien déroulé.

 

Les camping-cars rentrent les uns derrière les autres et tous les soirs, je suis étonné de la quantité de camping-cars qui arrivent pour repartir le lendemain matin. S’ils vont tous au sud, il ne va plus y avoir de place.

Une légère pluie vient me bercer juste lorsque je me glisse dans les draps.

 

 

Retour accueil               Retour (Maroc en camping-car)              El Jadida 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans : #Maroc en camping-car, #Voyages en camping-car

Commenter cet article

gilbert GMOT 18/01/2019 19:56

Bonsoir et merci pour les images et commentaires
C est vrai qu un petit Boulaouane gris accompagnerait bien mieux la cuisine du sud pour nos papilles , pas trop habituées au thé ...

charisma45 19/01/2019 06:26

Bonjour
Le Thé à la menthe est excellent et je sais que cela me manquera quand je serais rentré

Nous contacter

Pour nous contacter utiliser le formulaire de contact ci-dessous en bas de l'onglet PAGES

Hébergé par Overblog