Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de charisma45

Le blog de charisma45

Présentation de nos divers voyages en camping-car

Publié le par charisma45

8ème jour (suite)

Je refais le plein de gaz-oil avant de partir (4.58 Lei le litre).

Col de Prislop 01

Col de Prislop 02

Col de Prislop 03

Nous repartons direction Borsa puis le col de Prislop (1416m). Nous arrivons au col sous l'orage. Au col il y a un monastère en construction. Il est possible de faire une longue balade à pieds, 7 kms, qui mène à un lac de montagne  et à une cascade. Nous ne resterons pas là cette nuit pour faire la balade demain car nous ne voulons pas infliger à Yuka 2 journées de suite en plein soleil. Même si le Camping-car, avec tous les lanterneaux ouverts est bien ventilé, qu'elle a un énorme bol d'eau il fait quand même chaud.

Le soleil est de retour et nous descendons le col en longeant la Bistrita jusqu' à Carlibaba...

 

 ...... puis Ciocanesti. A Ciocanesti il y a une aire de camping-car dans une pension sur la droite en entrant dans le village. Trop gros pour rentrer, nous nous installons pour la nuit sur une digue un peu plus loin à gauche, au bord de la Bistrita. Arrêt: 18h30.

 

Km au compteur: 2335 Conso moyenne générale: 17.8l/100

     Vitesse moyenne générale: 57.6km/h

 

9ème jour

La pluie est tombée une bonne partie de la nuit. Nous levons le camp vers 10 heures après avoir fait un peu de ménage dans le camping-car.

 

 A Iacobéni, nous prenons la route 17. Ah!!!!!! voila une route qu'elle est belle! Enfin une route au standard européen et un paysage superbe.

 

Mestecanis 01

Mestecanis 02

Mestecanis 03

Nous passons le col de Mestecanis (1096m).

 

Peu avant Campulung Moldovenesc, nous prenons la route 17A en direction de Moldovita. Très belle route avec un paysage merveilleux. Nous stoppons pour déjeuner sur le bord de la Moldovita à l'entrée de Valtra Moldovitéi. Nous rencontrons un couple de jeune Roumains en camping-car. Jusqu' à maintenant les camping-cars sont vraiment très rare.

 Après déjeuner, nous visitons le monastère ; 6 Lei pour 2 personnes + taxe photo 6 Lei. Genoux et épaules couverts.

 

                      C'est impressionnant, toutes ces peintures et dorures.

Nous reprenons la route 17A direction Sucévita. Nous nous arrêtons au col de Ciumâma. 

 

Col de Ciumama 01

Col de Ciumama 02

Col de Ciumama 03

Col de Ciumama 04

Entrée: 3 Lei par personnes + taxe photo 6 Lei, genoux et épaules couverts. Tout aussi impressionnant que Moldovita

Nous rejoignons Calcica par la route 2E. Les paysages de Bucovine sont superbes. Nous arrivons à la mine se sel de Calcica à 17 heures. C'est l'heure de la fermeture. Il y a une odeur indéfinissable très forte. La piscine est pleine, les gens sont les uns sur les autres; un vrai bouillon de culture. Dominique, un peu claustrophobe ne souhaite pas faire la visite, nous repartons par la route 2E vers Gura Humorului. La route est affaissée à pas mal d'endroits et je me suis fait un peu peur. Je me demande comment ils peuvent laisser les bus touristiques et les semi-remorques emprunter cette route. Nous récupérons la route 17A à Paltinoasa. Toujours aussi belle route. Nous prenons, à la sortie de Gura Humorului, la petite route à gauche direction Voronet et nous stationnons sur l'aire de camping sauvage tout de suite après le pont sur la Moldova.

 

Aire de Voronet 04

Nous ne sommes pas tout seul. Aire à éviter le week-end. Les roumains sont adeptes du camping-sauvage et le week-end vous les trouver partout, sur le bord des rivières, en haut des cols, au bord des lacs. Ils allument le feu de bois et font des grillades. Su au moins 1 km cela s'amuse fort, musique, rire, jeux.  

Mai l'orage va tout gâcher!                     Arrêt 17h.

 

Kms au compteur: 2479       Conso moyenne générale: 17.8l/100

     Vitesse moyenne générale: 55.5 km/h 

 

 

      10ème jour.

Le beau temps est de retour. C'est pas mal ici, beau temps toute la journée et orage en fin d' après-midi. Il faudrait que cela soit tout le temps comme cela. Ce matin en mettant mon jean pour aller au monastère je fais tomber toute ma monnaie; cela commence bien. J' aurai dû me douter que la journée serait catastrophique. Nous nous rendons au monastère. Il vaut mieux se garer sur le parking bus 200m avant le monastère. Celui du monastère est rapidement plein et difficile de faire des manoeuvres. 

Visite du monastère 3 Lei par personnes + taxe photo 6 Lei. Tenue très surveillée; épaules et genoux couverts sinon  le gardien vous fournit une robe même pour les hommes; très amusant la tête des gens concernés.

 

Malheureusement nous ne pourrons voir l'intérieur à cause d'une cérémonie religieuse.
Nous sommes étonnés du monde pour les cérémonies religieuses et surtout, beaucoup de jeunes. 
Nous décidons donc d'aller voir le monastère de Probota. Nous prenons la route 17direction Sucéava. A Paltinoasa nous prenons la route 2E direction Falticéni. Belle route sans problème mais nous ne trouvons aucun endroit pour vidanger. La route 2E débouche sur la Rte 2 (E85) 5 kms après Falticéni. IL faut donc aller vers Falticéni pour trouver la route de Probota. Nous ne trouvons pas cette route que la carte indique à droite. Par contre nous tombons sur un super marché et il est temps de faire quelques courses. Légumes, fruit, quelques laitages, vin, viandes à griller 24€. Dominique pense qu' elle en aurait eu pour environ  €60 au Super marché de notre coin.
Nous voila reparti. Nous traversons la ville sans trouver la route de Probota, et comme je l'ai dit plus haut, il est interdit de se tromper avec un gros véhicule en Roumanie. Il nous faut faire 10 kms pour trouver un endroit où faire demi-tour. Nous nous arrêtons dans un petit restaurant qui nous semble sympathique à l'entrée de Falticéni, EUROPEAN 85: A éviter. Nous avons commencé par attendre un demi heure que quelqu'un daigne nous demander ce que l'on voulait. Une demi heure après nous avions enfin l' eau plate et encore une demi heure après soit 1heure et demi d' attente, nous n'avions toujours pas nos salades. Nous payons l' eau et partons très énervé. En sortant je cogne mon appareil photo contre une table. Le bouton de déclenchement est cassé. Nous reprenons la route dans un  état de nerf épouvantable, la chaleur n'arrangeant pas les choses. 32° mais c'est une chaleur humide, moite; c'est étouffant. Nous traversons à nouveau Falticéni et nous ne trouvons pas la route de Probota. Tant pis nous repartons par la route 15C en direction de Neamt.

 

Vers les citadelles saxonnes

 

Publié dans : #Roumanie en camping-car, #Roumanie, #Voyages en camping-car, #Bucovine, #Carlibaba, #Ciocanesti, #Col de Prislop, #Borsa

Commenter cet article

Nous contacter

leblogdecharisma45@charisma45.com

Hébergé par Overblog