Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de charisma45

Le blog de charisma45

Présentation de nos divers voyages en camping-car

Publié le par charisma45
Mercredi 19 août départ 09 heures


La traversée de Pogradec est encore un vrai calvaire. Quelques kms après Pogradec se trouve un petit camping au bord du lac d'Orhid.


  

Nous nous arrêtons vers 10heures au restaurant BLEALB, une superbe installation sur le bord du lac. Nous voulons y déjeuner à midi sur les conseils de Jean-Luc EMERY qui donnent tous les conseils sur l'Albanie sur le forum du guide du routard. Un petit café sur la terrasse, 50 leke pour un expresso al italianna. Un vrai comme en Italie pas comme la merde que l'on nous sert chez nous pour 1,60€.

 


  

Nous prenons 2 bains de soleil au bord du lac, 100 leke chacun à coté des 15€ sur la côte d'azur.
Grande baignade, l'eau est très bonne. Au bout du ponton, il y a plus de 2m de fond et on voit les cailloux et les poissons sans aucun problème, l'eau est d'une clarté.   Un peu de farniente, cela va faire du bien.Dominique me dit "regarde ce qui brille et qui avance sur l'eau" Je me lève et je m'approche du bord.

 


  

C'est un petit poisson , mais il est à l'horizontale dans la gueule d'une couleuvre.  A mon approche, elle lâche le poisson et part vers le fond. Je prends l'appareil photo et repars sur le ponton décidé à la photographier.
Il lui faudra bien remonter pour respirer. Ah, je la vois, elle est en surface au dessus de la dernière marche de l'escalier, tout au bout du ponton. C'est une belle couleuvre vipérine.

 

  

Une femme pas du tout effrayé s'approche pour remonter l'escalier, la couleuvre s'enfonce encore une fois. Je n'ai pas eu le temps de faire la photo. Les gens ont l'air  d'être habitué. Nous avons mis un certain laps de temps avant de retourner à l'eau. La chaleur aidant et surtout le monde dans l'eau nous incite à y retourner. Ces petites bêtes sont inoffensives, mais cela me fait froid dans le dos de me baigner rien que de penser à se baigner avec un serpent.

 


A 12h30 nous nous attablons devant un superbe KORAN ( Truite saumonée qui ne se trouverait qu'en Albanie si j'ai bien compris, à vérifier) et salade mixte. Nous avons bien aimé hier soir, nous reprenons la même chose; Par contre le vin blanc est à température ambiante, cela gâche le plaisir, nous demandons de la glace. Très bon repas pour 2500 leke (€19) dans un cadre idyllique.
  

Lin est un joli petit village sur le bord du lac d'Orhid, au pied de la côte qui mène à la frontière Macédonienne; Ils sont en train de paver tout le village. On sent bien qu'ils sont conscient de l'intérêt touristique de leur village, mais ici aussi, il leur faudra trouver une solution au problème des ordures ménagères.

 

 

Direction Elbasan; nous prenons justement cette côte qui mène à la frontière de la Macédoine. La route est en mauvais état et en travaux. Ils coupent les virages et élargissent. En haut du col nous laissons la frontière de la Macédoine sur la droite et attaquons la descente sur Perrenjas. La route est toute neuve et à trois voies, deux dans le sens de la montée . Cette descente est impressionnante, des kms à 10%. Je suis évidemment obligé de descendre au frein moteur et il y a intérêt à faire attention aux bus qui montent et qui doublent les semi-remorques. Plus nous avançons vers l'intérieur, plus il fait chaud: le thermomètre affiche 40°.  Avant Elbasan les jets d'eau coulent à flot le long de la route.Nous arrivons à Elbasan à 17h. Nous nous arrêtons pour demander à deux motard de la police où nous pouvons stationner pour la nuit. Ils ne parlent pas le Français, nous ne parlons pas Albanais, même sous la torture, l'un d'eux trouve donc la meilleure solution. Il enfourche sa moto et nous fait signe de le suivre.  "Espérons qu'il ne nous emmène pas sur un parking loin du centre ville et de la citadelle".  IL nous fait traverser Elbasan et nous arrivons sur un petit parking sur la rue Quemal Stafé entre l'hôtel Skampa et la citadelle. C'est pas beau ça??????   Alors là je pose la question! Est-ce qu'en France, un motard pratique de même pour un touriste étranger? 


Kms au compteur: 3338   moyenne générale: 41,3 km/h  

 Conso moyenne:  18,7l/100

 

La place est déserte et nous partons visiter la vielle ville. Nous arpentons les ruelles. Nous rencontrons un Français parti de Paris en vélo début août en direction de la Macédoine. Il doit rejoindre Pogradec. Quand je pense à la descente que l'on vient de faire; il faudra qu'il la monte et avec 40°. Il nous dit sortir de chez le coiffeur qui a refusé de se faire payer; encore un!!
Retour au camping-car à 18h30, Dominique a mal aux pieds.  Un véhicule de police se gare juste devant l'hôtel et il en sort 8 hommes en civil. Je vais faire un tour dans le parc. Il y a un AUTOSTAR immatriculé 59 que nous avions déjà vu à
Girokastra, Permet et Pogradec. De nombreuses personnes jouent au domino, des hommes pas de femmes. Au coin de la rue il y a un contrôle de police et par curiosité j'observe quelques minutes. Ici aussi la loi n'est pas la même pour tous. Ils arrêtent les conducteurs sans ceintures. Certains repartent avec un PV. Un autre avec un Porsche Cayenne lui repart avec la ceinture mais sans PV. Il n'a pas fait 10 mètres qu'il retire sa ceinture. Un autre doit souffler dans le ballon mais il crie plus fort que le policier ( c'est celui qui nous a servi de guide). Un des policier en civil arrive et le prends à part. Qu'est ce qu'il se dit? Je ne sais pas mais le gars repart sans pv, sans avoir soufflé dans le ballon et sans ceinture.
 Il est 19h30 et je dois dire que je ne me sens pas tranquille sur ce parking. La place qui était déserte à notre arrivée grouille de monde.


Nous retournons faire un tour en ville. Je n'arrive pas à rester dans le CC avec tout ce monde autour. La ville commence à vivre. Tous les commerçants sont ouverts. Les terrasses de café sont pleines, des hommes, pas de femmes. Essentiellement des boissons non alcoolisées ou des bières.
Des magasins de robes de mariée les uns derrière les autres; des studios photo, salles de billard et surtout beaucoup de policiers. A 21 heures nous retournons au CC. La température est encore de 31°.  Apéro et repas; je ne suis toujours pas tranquille. Je me demande pourquoi ce policier nous a amené sur cette place. A force de scruter cette place je m'aperçois qu'en plus des policiers en tenue les 8 policiers en civil sillonnent la place. Il y en a 2 assis sur le banc face au CC.  Je finis quand-même par aller me coucher. Dominique, beaucoup plus confiante, dors déjà.
 

De Elbasan à Murigan

Publié dans : #Albanie en camping-car, #Albanie, #Voyages en camping-car, #Pogradec, #Elbasan, #Lac d'Orhid

Commenter cet article

Abbas 04/11/2011 12:37


Bonjour, bravo pour tous vos voyages...j'apprécie vraiment vos carnets de voyages et particulièrement celui de l'Albanie car j'y suis trés attaché. Je suis un ami de Jean Luc Eymerie et il est pas
rare que nous acceuillons et guidons ensemble des voyageurs en Albanie. Merci à vous et bonne continuation.


charisma45 27/11/2011 15:57



Bonjour


Malheureusement nous sommes toujours en activité et nous ne pouvons pas faire tous les voyage que nous aimerions faire. 


 



Nous contacter

leblogdecharisma45@charisma45.com

Hébergé par Overblog