Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de charisma45

Le blog de charisma45

Présentation de nos divers voyages en camping-car

Publié le par charisma45
Puerto mani - Puerto Bellavista (Argentine en camping-car) (Paraguay en camping-car)
Puerto mani - Puerto Bellavista (Argentine en camping-car) (Paraguay en camping-car)Puerto mani - Puerto Bellavista (Argentine en camping-car) (Paraguay en camping-car)
Puerto mani - Puerto Bellavista (Argentine en camping-car) (Paraguay en camping-car)Puerto mani - Puerto Bellavista (Argentine en camping-car) (Paraguay en camping-car)Puerto mani - Puerto Bellavista (Argentine en camping-car) (Paraguay en camping-car)

Puerto mani - Puerto Bellavista (Argentine en camping-car) (Paraguay en camping-car)

Lundi 22 mai 2017

Le bac ne met que quelques minutes pour traverser le Parana et il ne faut aussi que quelques minutes au préposé pour vérifier nos passeports et nous donner un document d’entrée au Paraguay pour le véhicule. Document qui ne nous semble pas très officiel. Nous devons nous acquitter de 11000 guaranis (1.75€) de droit d’entrée par bateau si j’ai bien compris. Nous n’avons aucun document qui atteste de l’autorisation d’importation temporaire du véhicule comme nous avons eu à chaque passage dans les autres pays. Je lui fais remarquer et il nous dit que c’est cette facture qui en fait foi. Tout comme en Bolivie, nous retrouvons ici 6 heures de décalage horaire avec la France.

La sortie du poste de douane qui se trouve au bord du Parana est plutôt hard. Je ne suis pas certain qu’un camping-car traction bien chargé remonte la côte de cette piste de terre. (Pas de photo)

Bellavista - Trinidad (Paraguay en camping-car)

Bellavista - Trinidad (Paraguay en camping-car)

Puerto Bellavista - Bellavista (Paraguay en camping-car)
Puerto Bellavista - Bellavista (Paraguay en camping-car)
Puerto Bellavista - Bellavista (Paraguay en camping-car)
Puerto Bellavista - Bellavista (Paraguay en camping-car)

Puerto Bellavista - Bellavista (Paraguay en camping-car)

Nous arrivons ensuite sur une route pavée qui nous mène à Bella Vista.

Nous nous arrêtons dans une station Michelin pour faire vérifier le pneu. Il peut effectivement fuir. Il est en train de s’ouvrir sur tout le flanc intérieur, on n’aperçoit la carcasse. 17000 kms, ce n’est pas beaucoup. Ils n’ont pas de pneus 4x4 de cette dimension. Lorsque nous avons éclaté de l’arrière droit en terre de feu, nous avions fait changé les deux pneus, nous avions conservé le pneu gauche. Il va bien nous servir ; l’ouvrier met ce pneu en place et nous remplacerons les 2 pneus en Uruguay par des pneus 4x4.

Nous demandons conseil pour un bon restaurant et la charmante jeune fille de l’accueil nous indique la cafétéria d’une station-service juste en face. Nous sommes un peu étonnés mais elle nous dit qu’il y a un chef cuisinier. Nous lui faisons confiance et nous ne sommes pas déçus. C’est tout neuf et très moderne. Trois jolies filles en costume s’occupent de la salle et de la caisse. Un jeune garçon au barbecue et une cuisine derrière ou du personnel s'active. Un jeune s’approche de nous :

  • Vous êtes français ?

Fernando, lui, parle relativement bien le français. C’est le chef cuisinier. Il a 28 ans, il a fait l’école hôtelière d’Avignon et travaillé chez un chef français. Il est cuisinier indépendant et est ici sous contrat pour mettre en place ce restaurant et former le personnel au service et à la cuisine. Il a bien retenu ses leçons. L’accueil et le service y sont exemplaires, la cuisine excellente et l’on pourrait se croire dans un bon restaurant français et non dans une cafétéria, bien que l’on se serve soit même. En tout cas le succès est certainement au rendez-vous, au vu de la fréquentation alors qu’il n’y a qu’un mois d’ouverture. Pour les voyageurs qui passent ici, à ne pas louper. Le prix ? Exorbitant, 58000 guaranis. Oui mais un guarani = 0.00016€ soit 9,50€ à deux, du hors d’œuvre au dessert boisson comprise (de l'eau, en Amérique du Sud, c'est 0% alcool au volant) et nous sommes sérieux !!!. Le café 0.80€ et en plus il y a un super wifi ; Quelle misère !!!

Le restaurant n’est ouvert que le midi. Fernando doit mettre en place une sandwicherie pour les soirs et ensuite il ne fera plus que du contrôle, 2 jours par semaine. Il travaille aussi pour 2 autres restaurants de Asuncion.

Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Après ce bon repas, il est temps de filer vers les missions. RN6 jusqu’à Hohenau, puis nous prenons à droite le camino Hohenau-Jesus. Ce n’est peut-être pas ce que nous faisons de mieux. De route goudronnée en ville cela passe en route pavée puis en piste de terre battue. Cette terre rouge que l’on voit partout ici. Le fleuve en est rouge. Heureusement il ne pleut pas et cela roule très bien.

Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Bellavista - Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Les missions au Paraguay (Paraguay en camping-car)

27 kms en tout et nous arrivons à Jésus de Taravangué. Le billet d’entrée donne accès au 3 missions du Paraguay,

Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Jésus de Taravangué, Santisima de Trinidad et San Come y Damian. Visite du petit musée. Dans cette mission, seule l’église inachevée reste debout. Le reste n’est que ruines mais le site est très agréable.

Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite de Jésus de Taravangué (Paraguay en camping-car)

Les missions au Paraguay (Paraguay en camping-car)

Nous reprenons la route en direction de Santisima de Trinidad. Route totalement goudronnée par laquelle nous aurions dû arriver si j’avais écouté le gps. Les fourmilières en bord de route sont impressionnantes.

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Un camping-car Suisse est sur le parking. Certainement francophone puisqu’il est immatriculé à Neuchatel.

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

La mission de Trinidad est la mieux conservée de toutes les missions et dommage qu’à l’heure à laquelle nous arrivons le soleil nous ait déjà quitté. Et oui avec ce décalage d’une heure supplémentaire par rapport à l’Argentine à 17h30 la nuit tombe. Nous retournons au camping-car sur le parking où nous faisons la connaissance de nos voisins, un couple de Suisses francophones avec 2 jeunes enfants. Au cour de notre discussion, nous apprenons qu'il faut effectivement se rendre à Encarnacion car il nous faut récupérer le document pour l'importation du véhicule qui nous sera bien réclamé à la sortie du Paraguay. Heureusement que nous avons rencontré ce couple de suisses !!! 

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)
Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

Mission jésuite Santisima de Trinidad (Paraguay en camping-car)

L’avantage de la mission de Trinidad, c’est que l’on peut retourner le soir à 19h30, pour voir la mission illuminée. La promenade est accompagnée de musique. C’est superbe, mais ne pas oublier d’emmener une lampe électrique pour le retour car lorsque la musique s’arrête, les éclairages aussi et au milieu du champ en pleine nuit cela ne doit pas être facile de retrouver la sortie. Le grand parking permet de stationner gratuitement pour la nuit.

Mardi 23 mai 2017

Pluie, pluie et pluie. Super programme !

Trinidad - San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

Trinidad - San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

Nous nous dirigeons ce matin vers la mission de San Come y San Damian distante de 100 kms de Tinidad. Nationale 1, route à deux voies en plus ou moins bon état.

Encarnation (Paraguay en camping-car)
Encarnation (Paraguay en camping-car)

Encarnation (Paraguay en camping-car)

A Encarnacion il tombe des trombes d’eau ; tout comme lorsque nous étions arrivés à Posada, la ville d’en face. Nous nous arrêtons à la douane et effectivement il nous faut un document pour l’importation temporaire du véhicule. Document que le douanier se charge de me faire en quelques minutes et nous pouvons repartir avec des papiers en règle.

Route de San Come Y Damian (Paraguay en camping-car)

Route de San Come Y Damian (Paraguay en camping-car)

Il reste 24 kms quand le GPS, à Coronel Bogado, nous indique une piste à gauche. Pas question, il pleut beaucoup trop. Ces pistes en terre battue rouge ne m’inspirent pas confiance. Nous continuons la nationale 1 et après avoir fait 10 kms, nous prenons la route de San Come y San Damian. Cela ne fait que 15 kms supplémentaires et la route est bonne. Le ciel est de plus en plus bouché. (Photo prise le lendemain, au retour).

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

Il y avait dans cette mission un père jésuite passionné d’astronomie, le père Buenaventura Suarez.

Il y a donc maintenant un petit musée d’astronomie que je vais visiter seul, Dominique préférant rester à l’abri dans le camping-car. Pour la visite de cette mission on est totalement pris en charge par des guides. Le premier m’emmène dans une petite salle de projection ou l’on peut y voir deux petits films, en espagnol bien sûr, mais j’arrive à suivre.

Ensuite le deuxième guide me conduit dans le planétarium et là je ne reste pas, car évidemment je ne comprends pas un mot. Pour voir le ciel dans le télescope il faut revenir le soir et il faut qu’il soit dégagé, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui.

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

Le troisième guide me conduit, sous la pluie et à travers la place recouverte d’eau, jusqu’à la mission. (Photo prise le lendemain).

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

Là, il y a Pierre, un français résidant provisoirement ici qui s’est mis à l’abri sous les arcades. Le bol ! Pierre qui connait les guides se fait interprète.

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

La mission de San Côme y San Damian est la seule encore en activité. L’église a été entièrement restaurée, on y célèbre des messes et l’on y donne les cours de catéchisme. Tout le reste de la mission est totalement en ruine. Il reste par contre dans l’église des statues de l’époque où les jésuites évangélisaient les Guaranis.

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

Le cadran solaire fonctionne toujours parfaitement. Lorsqu'il y a du soleil, évidemment !
 

Visite extrêmement intéressante si l’on est hispanophone. Elle l’aurait été beaucoup moins si je n’avais pas eu l’aide de Pierre qui vit officiellement dans les environs de Asuncion et qui crée des sites web.

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)
San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

San Come y San Damian (Paraguay en camping-car)

Nous stationnons sur le bord de la route, devant le petit terrain qui sert de camping pour les visiteurs du musée de l’astronomie. Je ne préfère pas entrer dans le terrain comme me le propose le gardien, ce n’est qu’une flaque d’eau. (Photos prises le lendemain)

 

           Retour accueil                                                                             Asuncion 

                                        Tranquiloubilou aux Amériques

Publié dans : #Voyages en camping-car, #Amérique du sud en camping-car, #Amériques en camping-car, #Amérique latine en camping-car, #Paraguay en camping-car

Commenter cet article

Gilbert GMOT 26/05/2017 08:22

Alors comme ça tu as eu un test d étanchéité gratos ?

Bonne continuation en espérant que le cadran solaire retrouve rapidement sa fonction

A bientot , merci

Nous contacter

leblogdecharisma45@charisma45.com

Hébergé par Overblog