Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de charisma45

Le blog de charisma45

Présentation de nos divers voyages en camping-car

Publié le par charisma45
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)

Lundi 13 mars 2017

Réveil en fanfare ce matin. Un camion dépose 7 gars avec débroussailleuses et évidemment au lieu de commencer à tondre la pelouse par le fond du terrain où il n’y a personne, ils commencent devant les camping-cars, au pied des tentes où les campeurs dorment. Amusant,non ? Le beau temps est revenu ce matin. Le camping de Salta n’a rien de très chouette. Son seul avantage est d’être dans Salta à 3 kms du centre-ville et peut-être aussi son immense piscine mais elle est vidée à la reprise des classes qui annonce la fin de la saison touristique. Nous ne nous baignerons donc pas. Nous quittons Monique et Erick Vers 10 heures et nous nous rendons chez Fiat. Il faut maintenant solutionner ce problème de fumée noire. Il est évident que le problème vient du turbo car le véhicule émet maintenant un sifflement en reprise. Accueil très sympa chez Fiat Le chef d’atelier nous fixe rendez-vous demain matin 8h et nous indique un spécialiste de la suspension afin de faire vérifier la réparation des supports.

En nous rendant à l’adresse indiquée nous passons devant un grand centre commercial, nous nous arrêtons pour faire nos courses.  A la sortie du magasin, nous trouvons le camion des boulégon à côté de nous. Nous déjeunons sur place et filons ensuite chez «La playa del elastico ». La réparation sur le support gauche n’a pas tenu. Nous prenons rendez-vous pour mercredi matin 8h. Ce n’est plus une retraite, c’est pire que lorsque l’on bossait. Quelle misère !!!!!!!!!!

Il est 17 heures quand nous nous installons à nouveau au camping de Salta. Mise à jour du blog et contacts skype.

Mardi 14 mars 2017

Ciel tout gris. A 8 heures nous sommes reçus au garage Fiat et nous faisons la connaissance de Marc étonné de voir un camping-car français ici. Marc est français. Il a un accent québécois. Il y a vécu 40 ans et vit maintenant depuis quelques mois à Salta. Marc fait l’interprète et c’est évidemment plus facile pour nous. Le chef d’atelier après avoir contrôlé le véhicule avec l’ordinateur nous emmène faire un essai et confirme que Tranquiloubilou manque de puissance. Il nous donne l’adresse d’un spécialiste du turbo. Marc nous laisse toutes ces coordonnées en cas de problème et c’est très sympa. Nous filons chez Turbo Salta. Le mécano nous confirme que le turbo manque de pression et nous fixe rendez- vous pour jeudi.

Nous sommes de retour au camping peu avant midi. Le soleil commence à montrer le bout de son nez. Contacts avec la famille, Skype est bien pratique lorsque les gens comprennent qu’il faut laisser l’ordinateur allumé pour que l’on puisse les joindre.

 

Mercredi 15 mars 2017

Ce matin aussi le ciel est gris. A 8 heures le patron de Playa del elastico ouvre le portail et nous guide pour garer le camion dans l’atelier. Nous lui laissons le véhicule et allons nous installer à la station Ypf juste à côté. Ce n’est pas trop mal comme salle d’attente, nous n’avons que 3 heures à passer. Café, wi-fi, impeccable ! C’est vers onze heures lorsque je vais voir où en sont les travaux que les choses se gâtent. Le plateau triangulaire qui soutient le support droit est en dentelle, les écrous prisonniers sont passés au travers du châssis. Le mécano est en train de fabriquer un plateau pour souder au châssis et nous ne pourrons récupérer le camion que vers 17h. Retour à la station. Le soleil est de retour mais nous n’avons pas trop le moral pour bouger. Nous restons à la station et nous nous délectons d’un infâme menu fast-food. Ce n’est vraiment pas étonnant qu’il y ait tant d’obèses ici tout. Leurs sandwichs contiennent toutes les merdes possibles et imaginables et en plus c’est servi d’office avec cet horrible breuvage marron américain. Nous arrivons à le faire remplacer par de l’eau.

Nous récupérons effectivement le camion à 17h. Les deux supports de lames sont consolidés, Ars 1000 (60€ pour 5 heures de boulot) et c’est effectivement là que je m’aperçois qu’on a fait une bêtise lorsque l’on a payé plus cher, que ce qu’il demandait, le mécano de Molinos.

Retour au camping et c’est peu avant l’heure de l’apéro qu’arrivent Martine et Gérard. Un orage fort s’abat sur le camping et il faut attendre une accalmie pour qu’ils nous rejoignent afin de déguster un petit pisco.

 

Jeudi 16 mars 2017

Ciel encore tout gris. Nous déposons Tranquiloubilou chez Turbo Salta à 9h00 et nous convenons de repasser à midi pour savoir si, ils réparent le turbo ou si, ils le remplacent.

Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)

Nous allons faire un tour dans Salta. L’église Nuestra senora de la candelaria de la vina.

Difficile de photographier un tel bâtiment sans avoir tous ces fils électriques.

Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)

.....puis le parc  San Martin.

Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)

Nous nous dirigeons ensuite vers la place du 9 de julio.

Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)

......et en route, nous nous arrêtons à l’église San Francisco. Superbe. Visite guidée du musée mais pas de français, nous n'y allons pas.

Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)

La place du 9 de julio................

Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)
Salta (Argentine en camping-car)

...............et la cathédrale. Magnifique mais très peu de photo car des gens prient un peu partout et il y a la queue pour aller à confesse. Je me demande ce que je pourrais avoir à raconter au curé. Il va être midi, nous filons chez Turbo, Salta. Il faut remplacer le turbo et rendez-vous est fixé pour 17h. Nous repartons en centre-ville et la pluie commence à tomber. Nous avons juste le temps de nous abriter dans un restaurant de la place 9 de julio et nous évitons une énorme averse. Après le déjeuner un petit tour à la poste. Nous pouvons enfin envoyer les cartes à mon cousin. La pluie s’annonce encore pour cet après-midi. Nous retournons donc au camping-car et passons l’après-midi rummykub et lecture. C’est à plus de 20 heures que nous quittons Turbo Salta sans avoir payé, leur appareil ne fonctionnant pas. Nous devrons revenir demain pour payer.

Retour au camping où nous faisons la connaissance de Josette et Joël qui prennent l’apéro avec Martine et Gérard. Ils sont avec une cellule sur un 4x4 Toyota et devaient eux aussi partir en Asie avec Monique et Erick. Ils se sont rabattus sur l’Amérique du sud lorsque la Thailande leur a refusé l’entrée en camping-car.

 

Vendredi  17 mars 2017

Beau temps aujourd'hui mais nous perdons notre temps d'abord en ville, pour réussir à payer Salta Turbo avec Visa et Mastercard. Impossible avec sa machine; Impossible avec la machine du voisin. Comme ci nos cartes ne fonctionnaient pas alors que nous venons de faire des retraits et d'autres achats sans problèmes. La matinée est foutue. Retour au camping pour déjeuner. L'après-midi je vais dans un lubri-centro pour faire faire vidange et remplacement des filtres. Je me suis em....é à emmener filtres et pièces détachées pour le céhicule mais il est évident que pour notre modèle  tout est disponible en Argentine. Le soir nous invitons Josette et Joël à l'apéro. Il faut que l'on arrête de faire des rencontres, on va devenir alcoolique.

 

      Retour accueil                                                                         Quebrada de Humahuaca

                                       Tranquiloubilou aux Amériques

 

Publié dans : #Voyages en camping-car, #Amérique du sud en camping-car, #Amériques en camping-car, #Amérique latine en camping-car, #Argentine en camping-car

Commenter cet article

max 23/03/2017 20:17

Salut

Que de soucis mécaniques.... heureusement vous vous en sortez a chaque fois

Joel 21/03/2017 08:12

Je suis avec intérêt vos déboires techniques...Tout en espérant des solutions pérennes à vos problèmes. Mon plan de voyage est à bord d'un intégral sur Sprinter 4x4 mais je me questionne maintenant sur le bien fondé de cette configuration si votre véhicule est avec ces soucis après seulement 1000 km de pistes...Sans parler des ennuis moteur. Tout bien considéré, auriez-vous opté pour un autre type de véhicule, connaissant les pbs auxquels vous êtes confrontés actuellement?

charisma45 28/03/2017 12:49

L'integral n'est pas fait pour prendre les pistes.Laisser moi votre adresse mail, je vous livrerai mon point de vue des que je trouverai du wifi.
Cordialement
Philippe
Hm

Gilbert GMOT 20/03/2017 12:09

Bonjour Belle église , A l occasion d une prochaine visite de ces monuments , pensez peut être a faire bénir Tranquiloubilou ... Je ne suis pas croyant mais qui sait ça pourrait matcher
Tréve de plaisanterie on éspère qu enfin ça va s arranger

Syssie 19/03/2017 14:25

Bonjour, je vois que malgré les soucis mécaniques votre périple se passe bien.Merci pour ces photos et bonne continuation.
@bientôt

Miguel 19/03/2017 12:23

Bonjour ,je vois que votre voyage se passe bien mis à part les petits nuisances mécaniques qui sont normales vu la quantité de kilomètres parcourus merci les photos sont magnifiques et je vous souhaite une bonne continuation Miguel

VERON 19/03/2017 08:20

Bon, je vois que les petits soucis mécaniques se sont arrangés. A votre retour, avec les connaissances mécaniques acquises il faut passer le CAP de mécano. Merci pour ces magnifiques images et compte rendu bon courage à vous deux, juste une info je viens de léguer la présidence du club à Alain SAULNIER qui a bien voulu continuer l'action entreprise ensemble.
Toutes mes amitiés
Jean Marc

Jo et Sylvie 18/03/2017 17:35

Il y a un petit moment qu'on ne vous a plus lu, nous rentrons d'une escapade en cc.
On voit que votre périple avance...
Belles photos...je vais repartir sur ce fameux col passé avec Erick et Monique pour revivre votre périple
A luego

Nous contacter

leblogdecharisma45@charisma45.com

Hébergé par Overblog